mercredi, 21 février 2024 -

1042 visiteurs en ce moment

Entretien avec l’apôtre Romain Léandre KIKI, président de la Tour des Conquérants (TC)

« Dieu révèlera à son peuple, le prochain président de la République qui sera un homme selon son cœur et non le désir des hommes ».




Suite à son passage sur SpeedLine TV vendredi dernier, nous avons obtenu une interview avec l’apôtre Romain Léandre KIKI, communément appelé RLK, président du mouvement pastoral la Tour des Conquérants en abrégé TC. Notre invité, que nous avons rencontrés dans son bureau d’ Akpakpa, est aussi un homme politique et cadre de la République qui se soucie de la paix et des affaires de la cité.

Conforme à sa ligne apostolique qui se résume à la promotion de la tolérance et de la paix, le president de la TC, l’apôtre dans cette interview, invite le corps de Christ et le peuple béninois à prier pour la nation et les autorités. Dieu n’a pas dit d’injurier les autorités mais de prier pour elles. Lorsqu’on perd son temps dans les insultes et les dénigrements, on réduit ses dispositions à prier pour le bien, a-t-il fait savoir.

Au sujet des suscitations de candidatures pour les présidentielles de 2026, la TC ne se retrouve pas dans les entreprises de l’heure. Elle implore Dieu de montrer à son peuple, l’homme qu’il faut pour le Bénin en 2026. “Dieu ne regarde pas à l’apparence mais au cœur” a-t- souligné.

RLK nous informe sur l’opération 111 de la TC. Elle consistera en effet à envoyer les 200 ministres, membres directs de l’organisation à travers tout le pays pour dominer les forces contraires. Le but étant d’avoir des élections pacifiques qui verront émerger des hommes indiqués par Dieu.

Lire l’interview et le bref parcours de l’invité dans l’encadré

Parlez-nous de la TC ?

La TC, c’est la Tour des Conquérants et c’est le fruit d’une vision partagée et examinée par des ministres assermentés de diverses générations. C’est une œuvre de Dieu lui-même, destinée à élever des prières pour la nation et pour les autorités.

1 Timothée 2.1-2 “J’exhorte donc avant toute chose à faire des prières, des requêtes, des supplications et des actions de graces pour tous les hommes, pour les rois, et pour tous ceux qui sont élevés en dignité afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honneteté”.

Dans le cadre des éléctions générales de 2026, nous avons lancé l’opération 111 qui court jusqu’en mai 2026.

C’est quoi cette operation 111 ?

L’opération 111 est un agenda prophétique qui tire sa source du livre de Josué 1 verset 11 qui dit « Parcourez le camp, et voici ce que vous commanderez au peuple : Préparez-vous des provisions, car dans trois jours vous passerez le Jourdain pour aller conquérir le pays dont l’Eternel, votre Dieu, vous donne la possession ».

Dans tous les pays, les élections sont des occasions de confrontation entre le bien et le mal, la lumière et les ténèbres. Cela se manifeste par des contestations violentes et mortelles, des invectives, des tripatouillages... Alors les 200 ministres de l’évangile directement membres de la TC, sont preparés, équipés et mobilisés pour prier à travers tout le pays pour la paix. Nous allons soumettre les forces contraires et favoriser l’ascession des hommes selon le cœur de Dieu, à la tête de ce pays et dans les institutions de la République.

Pourquoi c’est maintenant que vous voulez prier pour le pays ?

Nous sommes dans cette mission il y a plus de dix ans, même s’il y a eu un relâchement. Nous avons conduit la mission El Gibbhor qui a organisé sans tapage des prières pour cette nation et pour les autorités. Nous avons compris depuis que notre bonheur dépend de celui du pays où nous vivons d’où notre devoir d’invoquer l’Eternel en sa faveur.

Qu’est ce qui a véritablement changé alors ?

L’heure a sonné pour la manifestation de la veritable puissance de Dieu sur ce pays. Si avant, c’était que dans les hauts lieux et quelques sorties médiatisées, aujourd’hui avec l’opération 111, la TC nous sort des murs et nous conduit dans les villes, les maisons, dans les familles. Comme vous le savez, on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres.

Vous avez parlé d’ascession des hommes selon le cœur de Dieu, alors que le Bénin est un Etat laïc ?

Dieu choisit qui il veut : chrétien, adepte de religions endogènes, musulman, athée, syncrétiste… Nous sommes tous ses créatures et nous sommes conscients que quelle que soit la religion ou l’origine, toute autorité est instituée de Dieu (Romains 13.1-2). Alors nous ne disons pas que l’élu doit être impérativement un chrétien. Nous disons selon le coeur de Dieu. Toutefois, Dieu veut faire émerger une cargaison de chrétiens en 2026. C’est une prophétie.

N’est-il pas logique de penser que vous pencherez pour M. Olivier Bocco, leader évangélique dont la candidature est déjà suscitée par d’autres groupes dont de pasteurs ?

Nous respectons tous ceux qui suscitent déjà des candidatures. Nous respectons aussi les personnalités dont les candidatures sont suscitées. Toutefois, Dieu ne veut pas que nous fassions les choses de la même manière qu’avant. Il nous faut changer de paradigme. Les suscitations de candidatures dans le passé ont montré leurs limites. Il faut faire les choses autrement. A la TC, nous n’avons pas à susciter une candidature. Nous intercédons pour que le souverain nous montre sa voie, lui qui fait chaque bonne chose en son temps. La TC ne suscitera pas de candidature. C’est Dieu qui suscite. C’est lui qui révèle le candidat et son choix fera l’unanimité. Au temps marqué, Dieu va indiquer le chef.

Chers compatriotes, là où l’homme regarde à ce qui frappe à l’oeil, l’Eternel regarde au cœur. En tout cas à la TC, dans la mission qui nous est imposée, nous dirons exactement ce que Dieu nous aura révélé. Nous prions et jeûnons pour cela.

Vous ne vous retrouvez donc pas dans la suscitation de monsieur Olivier Bocco ?

Ce n’est pas cela que nous disons. Olivier Bocco est un citoyen béninois que Dieu a favorisé dans certains domaines et c’est un frère en Christ. Ce que nous disons, c’est Dieu qui choisit. S’il nous dit au temps voulu que c’est lui, on le clamera. S’il nous dit que c’est un artisan, un athée ou un professionnel de la politique, on le dira aussi haut et fort.

N’est-il pas déconseillé que les hommes de Dieu fasse de la politique ?

L’église et l’Etat ont été des jumeaux. Le roi David dont nous aimons et récitons les psaumes, le roi Salomon dont nous louons la sagesse étaient des politiciens. Savez-vous que les hommes de Dieu sont des gens bien instruits. J’ai un ami devancier ici au Bénin, un ministre de l’évangile que j’aime beaucoup. Il a trois différents doctorats universitaires. L’ancien vice-Président du Nigéria sous le president Buhary, pasteur Osinbajo est un docteur en droit et avocat.

Savez-vous que le gouverneur de l’Etat de Benue au Nigéria est un prêtre catholique et que le pape est à la tête de l’Etat de la cité de Vatican et est un president de la République même si on parle de monarchie absolue ?

Au Bénin, l’Evêque catholique Mgr Isidore De Souza nous a permis de réussir la conférence nationale qu’il a conduit avec brio. Ensuite il a été president du Haut conseil de la République. Aux USA, le célébrissime Pasteur Billy Graham, l’homme le plus populaire des USA sur des dizaines d’années, surnommé “La conscience de l’Amérique” a été un militant du parti Démocrate.

Avec la dégénération morale de notre société, dépravation des moeurs ; hypocrisie généralisée ; corruption ; haine ; désir ardent de vengeance ; anéantissement de l’autorité de parents sur leur progéniture, en un mot avec la perte de valeurs, je pense que nous avons besoin des hommes de Dieu pour aider à renouer avec les repères. Grâce au president Talon, le processus enclenché pour le respect de l’autorité de l’Etat a produit des résultats. Mais le mal est têtu. Les hommes de Dieu bien formés en intégrité et bien instruits sont équipés pour opérer le réarmement moral dont le pays a besoin.

Quelle est votre procedure pour arrêter vos choix ?

Nous sommes concentrés sur un choix pour l’instant, celui de la première autorité. Pour cela, il est mis sur pied un comité spirituel composé de ministres d’un certain niveau qui ont la lourde charge d’examiner les proprohéties au fur et à mesure.

Votre mot de fin

C’est d’inviter les frères et soeurs chrétiens quelle que soit l’obédience à se tenir à la brèche en faveur de ce pays tel qu’il nous est demandé dans Ezéckiel 22.30 “Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne la détruise pas ; mais je n’en trouve pas”. Répondons à l’appel de Dieu , montons à la brèche.

Nous sommes le sel de la terre. La Bible declare que “si le sel perd sa saveur, il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes”. Rendons-nous utiles pour le Bénin dans la prière.

Dieu parlera à tous ceux qui s’associeront à nous dans un seul esprit dans cet agenda prophétique en faveur de cette nation.

Réalisée par Gabin Assogba et Rodrigue Fassinou.

Encadrée

RLK est diplômé de l’université Paris XII en communication politique et publique. Spéciaslite des questions de changement climatique, il est également juriste, diplômé en sciences politiques et relations internationales de l’ex université nationale du Bénin. Manueliste, il a plusieurs ouvrages à son actif et est consultant international en communication politique et institutionnelle. RLK est fondateur du think thank, Image Stratégie Afrique (ISA).

Sur le plan politique, RLK anciennement proche collaborateur du président Houngbédji, était qualifié par le Béninois Libéré il y a une quinzaine d’année ‘’ L’homme qui murmure dans les oreilles du president”. Il a été dans les années 90 jusqu’en 2001, secrétaire à la jeunesse et à la culture du PRD dans la 15e circonscription, pour se retrouver plus tard à la Communication du president du PRD. Monsieur Kiki prendra en 2011, la tête de l’Alliance sursaut républicain (ASR) qui a soutenu l’ancien président Boni Yayi, et le candidat Lionel Zinsou aux présidentielles de 2016, comme beaucoup de responsables de la mouvance présidentielle d’aujourd’hui.

En 2017, un an après l’avènement du président Talon, l’ASR se fondant sur les innovations contenues dans le Programme d’action du gouvernement (PAG I) a annoncé son soutien au régime de la rupture. On se rappelle la fameuse phrase de RLK sur la chaîne de télévision Canal 3 où il déclarait au micro de Jean-Eudes Mitokpè que « Juste pour l’ARCH, il faut soutenir le président Talon ». Dans la perspective de la réforme du système partisan, l’ASR est allée à l’Union fait la Nation (UN), à la suite d’un processus méthodique. Cette opération fait de l’ASR en décembre 2018, membre fondateur de l’Union progressiste, devenue en 2022, l’Union progressiste le renouveau dont il est aujourd’hui, membre du bureau politique.

Dans l’administration publique, RLK a été directeur des Politiques et stratégies à l’ex ministère du Cadre de vie et du développement durable ; coordonnateur du projet d’Appui institutionnel à l’ex ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et de l’assainissement ; directeur de l’Informatique et du préarchivage à l’ex ministère de l’Environnement de l’habitat et de l’urbanisme, et des postes de directeurs centraux par interim.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

18 octobre 2023 par Judicaël ZOHOUN




Bonaventure C. GUEDEGBE s’exprime sur le retrait de la Cedeao du (...)


2 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le dimanche 28 janvier 2024, le Burkina Faso, le Niger et le Mali ont (...)
Lire la suite

Les attentes de la 5e édition du séminaire sur la justice commerciale


24 novembre 2023 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des Investisseurs Privés au Bénin (CIPB) en partenariat (...)
Lire la suite

A cœur ouvert avec Kady,gagnante de la 3e édition ‘’Mon premier (...)


8 novembre 2023 par Akpédjé Ayosso
Kady, la jeune humoriste béninoise avec de grandes ambitions (...)
Lire la suite

« Avoir refoulé l’He Malèhossou ne veut pas forcément dire qu’Olivier (...)


10 juillet 2023 par Judicaël ZOHOUN
|Une interview-analyse du Journaliste, Vianney ASSANI, Editorialiste (...)
Lire la suite

Un colloque dédié au 60e anniversaire de l’OUA/UA


12 juin 2023 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
L’Institut Français organise en partenariat avec le monde (...)
Lire la suite

« Notre rôle de banquier est d’accompagner les PMI/PME »Lazare NOULEKOU,


14 mai 2023 par Judicaël ZOHOUN
Directeur Général d’Ecobank Bénin et 2e Vice-Président du CNP (...)
Lire la suite

« Il faut compter sur ASO Baobab pour la prochaine Ligue Nationale (...)


26 octobre 2022 par Judicaël ZOHOUN
Imelda WADAGNI rêve grand ! Au terme d’une assemblée générale (...)
Lire la suite

Qu’est ce que l’audit social ? Les clarifications du Dr Fagnibo


2 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Sur initiative du Cabinet Azur Management et Conseil en partenariat (...)
Lire la suite

"Karmelle, ça revient plus fort, AGA OUNDE"


23 juin 2022 par Judicaël ZOHOUN
Jeune louve aux dents longues de la musique béninoise, Karmelle qui (...)
Lire la suite

Q&R : Les leçons du dernier congrès mondial de la nature


18 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Lecture rapide L’innovation de ce congrès aura été d’avoir sur le (...)
Lire la suite

Entretien avec Mohamed Mbougar Sarr, prix Goncourt 2021


9 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français, (...)
Lire la suite

‹‹ L’image du Bénin a changé grâce à Patrice Talon ›› (Dénis Assongba)


25 août 2021 par Marc Mensah
Attaché à la culture de son pays, Dénis Assongba est un béninois (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut savoir des accidents scolaires


15 mars 2021 par Boniface CAKPO
Plusieurs situations créent des accidents dans les écoles. Des murs (...)
Lire la suite

L’OMS salue les efforts du gouvernement Talon


30 janvier 2021 par Ignace B. Fanou
La communauté internationale a célébré ce samedi 30 janvier 2021, la (...)
Lire la suite

Le Bénin est en train d’aller vers une électrification à 100%


28 décembre 2020 par Ignace B. Fanou
La 3ème édition de la conversation sur les enjeux de l’énergie en (...)
Lire la suite

Les clarifications de Romuald Wadagni sur les arriérés de salaire


19 octobre 2020 par Judicaël ZOHOUN
A la suite de la rencontre entre le Chef de l’Etat et les (...)
Lire la suite

‹‹ Dans toutes les écoles que nous avons visitées, les enfants ont (...)


3 octobre 2020 par Ignace B. Fanou
Le Lundi 28 Septembre 2020, jour de la reprise des classes, (...)
Lire la suite

Christophe D. AGBODJI : « J’ai une idée précise du job »


6 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Dossou Christophe AGBODJI se présente aux prochaines élections (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires