mercredi, 21 février 2024 -

1171 visiteurs en ce moment

Monde

Mise au point de l’OIF sur l’audit du fichier électoral du Togo




La présente mise au point vise à clarifier le travail de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre de l’audit du fichier électoral togolais qu’elle a réalisé en octobre dernier.

L’OIF invite à ne pas confondre son rôle dans ce contexte avec celui d’autres acteurs intervenant dans le processus électoral togolais. Elle tient à rappeler que le mandat de sa mission d’expertise au Togo était circonscrit exclusivement à l’audit du fichier électoral et non à l’audit de l’ensemble des problématiques liées au processus électoral de manière générale.

Un audit de fichier électoral n’étant qu’une étape parmi tant d’autres de ce processus, l’OIF ne saurait être tenue pour responsable de défaillances relevées lors de la période d’inscription des électeurs.

En effet, par lettre du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires du 5 juin 2023, le gouvernement togolais a sollicité l’appui de l’OIF en vue de réaliser un audit du fichier électoral ainsi que son assistance et son accompagnement pour la modernisation de l’état civil du Togo. Le fichier électoral en question est celui issu du recensement des électeurs, du 29 avril au 14 juin 2023.

La demande précise que cet audit ait été demandé à l’OIF, sur la base des recommandations formulées par les acteurs politiques et de la société civile togolaise, précisément à l’issue du dialogue politique qui s’est déroulé en 2021 au sein de la Concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP).

En réponse à cette demande des autorités togolaises, via un courrier en date du 20 juin 2023, l’OIF a confirmé sa disponibilité à accompagner cet Etat membre dans la réalisation technique de ces deux chantiers.

1. Conformément à sa pratique, et en lien avec la Commission nationale électorale indépendante (CENI), l’OIF a déployé du 17 au 27 octobre 2023 à Lomé, une mission d’audit composée d’experts qualifiés comprenant un informaticien, un juriste et un statisticien-démographe en vue de la réalisation de cette opération.

2. La mission d’audit a échangé sur place, le 19 octobre 2023, avec toutes les parties prenantes nationales, en particulier la CENI, et a présenté à ces dernières les modalités (principes, approche et champs de couverture) d’un audit de fichiers électoraux par l’OIF. Ces modalités incluent particulièrement les principes de transparence et d’inclusivité, induisant l’implication d’un spectre représentatif de la classe politique et de la société à la supervision et au suivi de l’opération d’audit.

3. La CENI, maître d’œuvre de l’audit, et garante de l’application du principe d’inclusivité à cette opération, a élaboré les Termes de référence (TDR) de celle-ci et mis en place un Comité d’audit composé des différentes sensibilités (majorité, opposition et société civile).

4. Le 25 octobre 2023, les experts de l’OIF ont rencontré les membres de ce Comité d’audit, pour partager avec ces derniers leurs constats et recommandations. A l’exception de ceux de la société civile, les représentants des partis politiques (Majorité et Opposition) étaient présents.

5. Le rapport final de l’audit a été remis à la CENI, le 15 novembre 2023, à l’issue d’une séance de restitution ouverte et publique tenue par l’OIF à Lomé, en présence de partenaires nationaux togolais. Ce rapport, accessible auprès de la CENI aux membres du Comité d’audit et à tout acteur politique national intéressé, comporte des analyses objectives et impartiales sur les différentes opérations portant sur le fichier électoral, depuis le recensement électoral. Il est assorti de recommandations visant à renforcer davantage le fichier.

Au nom du principe du contradictoire, ce rapport ainsi mis à la disposition de la CENI peut faire l’objet de commentaires et/ou d’observations éventuels de la part des partenaires togolais. Les acteurs politiques nationaux intéressés peuvent dès lors prendre attache avec la CENI et, si besoin, faire valoir leurs objections et alternatives aux analyses techniques et scientifiques effectuées sur le fichier électoral par les experts de l’OIF.

Au demeurant, l’OIF tient à souligner, avec insistance, que sa mission d’audit au Togo a été menée de manière transparente, impartiale et objective et selon des procédés techniques et scientifiques éprouvés, y compris auparavant dans de nombreux autres pays de l’espace francophone engagés dans des processus électoraux.

Depuis plusieurs décennies, l’OIF a développé une expertise en matière électorale qui fait autorité auprès de nombreux partenaires. Les conclusions et recommandations de missions d’audit qu’elle a menées dans de nombreux pays membres, et mises en œuvre par ces derniers, ont significativement contribué à consolider les fichiers électoraux et à renforcer la confiance dans les processus électoraux de ces pays.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

24 novembre 2023 par Judicaël ZOHOUN




Les présidents américains à travers l’objectif photo


19 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Depuis son invention au milieu du XIXe siècle, la photographie a (...)
Lire la suite

Les soeurs de SM le Roi Mohammed VI reçues à l’Elysée


19 février 2024 par Ignace B. Fanou
Une délégation royale composée des soeurs du Roi du Maroc ont été (...)
Lire la suite

La CEDEAO se prononce sur l’annonce du retrait des 3 Etats ce samedi


19 février 2024 par Marc Mensah
La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) (...)
Lire la suite

L’Ambassade d’Irlande à Rabat fait des mises au point


17 février 2024 par Ignace B. Fanou
L’Ambassade d’Irlande à Rabat vient de réagir face à la polémique qui (...)
Lire la suite

Vers un marché pétrolier plus compétitif : Gabon Oil Company (GOC) (...)


17 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
L’acquisition reflète la stratégie plus large de revitalisation du (...)
Lire la suite

Porteo BTP dans le Top 3 des meilleures entreprises en Côte d’Ivoire


16 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Porteo BTP, filiale du Groupe de construction leader en Afrique de (...)
Lire la suite

Le Gouvernement espagnol réaffirme sa position sur le Sahara marocain


13 février 2024 par Ignace B. Fanou
Le Gouvernement espagnol a réaffirmé, ce lundi 12 février 2024, sa (...)
Lire la suite

Le Premier ministre du Niger en visite au Maroc


12 février 2024 par Ignace B. Fanou
Le Premier ministre du Niger accompagné d’une délégation a quitté (...)
Lire la suite

Aya Nakamura remporte le trophée de l’artiste féminine


11 février 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La chanteuse Franco-Malienne Aya Nakamura a remporté le trophée de (...)
Lire la suite

L’Ambassadeur Igor EVDOKIMOV précise la position de son pays sur les (...)


6 février 2024 par Ignace B. Fanou
En prélude à la célébration de la Journée du Diplomate russe (2024), (...)
Lire la suite

L’art noir, élément indissociable du paysage culturel américain


6 février 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Les femmes noires occupent depuis longtemps une place centrale dans (...)
Lire la suite

Plus de 50 civils ont été tués en Éthiopie (média)


5 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Plus de 50 habitants de la ville de Merawi, dans le nord de (...)
Lire la suite

Un Accord de libre-échange Cotonou-Abuja en voie de conclusion


2 février 2024 par Marc Mensah
En droite ligne avec les conclusions des échanges entre les (...)
Lire la suite

5 pays africains dont le Bénin adhèrent à l’ISP


2 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Maroc et les Etats-Unis ont organisé du 31 janvier au 2 février (...)
Lire la suite

Le Comité conjoint apprécie l’évolution du chantier


2 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Comité Conjoint Commission/CCR chargé du suivi du projet de (...)
Lire la suite

Ce qu’attend la CEDEAO des 3 pays


28 janvier 2024 par Marc Mensah
La Commission de la CEDEAO a réagi ce 28 janvier 2024, quelques (...)
Lire la suite

Burkina, Mali et Niger se retirent de la CEDEAO


28 janvier 2024 par Marc Mensah
Les autorités de transition au Burkina, Mali et Niger ont annoncé le (...)
Lire la suite

Les agriculteurs français en colère bloquent les routes menant à Paris


26 janvier 2024 par Judicaël ZOHOUN
Les agriculteurs français en colère contre la politique du (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires