samedi, 22 juin 2024 -

956 visiteurs en ce moment

Oil and Gas en Afrique de l’ouest

WAPCO, WAPCo : La confusion à ne surtout pas faire




L’actualité autour du pipeline Niger-Bénin et la suspension – puis l’autorisation provisoire – par le Bénin de l’exportation du pétrole brut nigérien à partir de Sèmè a propulsé sous les feux de la rampe la société chinoise WAPCO qu’il ne faut justement pas confondre avec WAPCo, une autre société bien différente.

Dans un dernier article à l’allure d’un tract ventilé à grande échelle sur les réseaux sociaux et intitulé « Révélation exclusive : La vérité sur le blocage du pipeline Bénin- Niger vue par les Patriotes de la Diaspora ! », le ou les auteur(s) ont fait glissé, à dessein peut-être, et de façon maligne une confusion malheureusement reprise par plusieurs médias et activistes des réseaux sociaux. Ils ont présenté la West African Oil Pipeline Company S.A(WAPCO) comme la société contractante mais ont présenté ensuite West African Gas Pipeline Company Limited (WAPCo) à la place de la première. Comme on peut bien déjà le constater à travers les noms, la différence se trouve au niveau du « o », majuscule pour la première et minuscule pour la seconde. Et les deux sociétés sont des entités différentes.

La première, WAPCO est une société chinoise, filiale du groupe chinois CNPC(China National Petroleum Corporation), en français Société nationale du pétrole de Chine. Il s’agit d’une entreprise pétrolière appartenant à l’État chinois et dont l’essentiel des activités en Chine ont été transférées à une filiale cotée en bourse nommé Petrochina. Il existe deux filiales qui portent le même nom : WAPCO Bénin et WAPCO Niger. Ces deux sociétés ont eu la lourde responsabilité de construire et d’exploiter le pipeline Niger-Bénin d’une longueur totale de 1980 Km dont environ 675 Km sur le sol béninois. WAPCO Niger s’occupe de la construction et de l’exploitation du pipeline du côté du Niger tandis que WAPCO Bénin a les mêmes charges du coté du Bénin. Le pipeline étant un thème anglais, il désigne un ouvrage destiné à transporter, sous pression et sur de grandes distances, des matières fluides. Le français distingue trois types de pipelines : le gazoduc, l’oléoduc. Le gazoduc lorsqu’il s’agit du transport du gaz et l’oléoduc quand on a affaire au transport du pétrole ou tout autre hydrocarbure fluide. Dans le cas du pipeline Niger-Bénin, il s’agit donc d’un oléoduc. C’est un système industriel constitué de tubes et d’accessoires, souvent organisés en réseau.

WAPCo, loin des polémiques

WAPCo, avec o minuscule n’a rien à voir avec le pipeline Niger-Bénin. Cette société n’est, ni de près, ni de loin, associée à la construction et à l’exploitation de ce pipeline et n’a aucun partenariat ou collaboration avec WAPCO. D’ailleurs est plus ancienne que cette dernière puisque créée en 2003. WAPCo est une société internationale qui transporte du gaz naturel au Nigeria, au Bénin, au Togo et au Ghana de manière sûre, responsable et fiable afin de créer de la valeur pour ses diverses parties prenantes. Cette fois-vi, il s’agit d’une société internationale ayant son siège social à Accra, au Ghana, avec une succursale à Ikeja, au Nigeria et des bureaux extérieurs à Badagry – Nigeria, Cotonou – Bénin, Lomé – Togo, Tema et Takoradi au Ghana. WAPCo) possède et exploite le West African Gas Pipeline (WAGP) ou Gazoduc de l’Afrique de l’Ouest qui est un gazoduc essentiellement offshore(en mer) qui part d’Itoki au Nigéria pour desservir le Bénin, le Togo et le Ghana. Il est bidirectionnel (capable de conduire du gaz depuis le Nigéria vers les autres pays ou du Ghana vers les autres pays) de 678 km qui part d’Itoki au Nigéria avec quelques parties onshore tandis que le pipeline Niger- Bénin est un oléduc onshore( sur le continent) avec une petite partie de 30km offshore. Contrairement à ce que certains papiers et tracts ont pu affirmer, WAPCo n’est nullement créée dans les Iles Bermudes mais au Ghana. Et ses actionnaires sont bien connus. Il s’agit de l’américain Chevron West African Gas Pipeline Ltd avec 36,9 %, Nigerian National Petroleum Corporation avec 24,9%, Shell Overseas Holdings Limited avec 17,9%, la Société Togolaise de Gaz avec 2% et BenGaz avec également 2%. Cette dernière est la seule société béninoise membre du consortium des actions. Malheureusement, depuis 2021, BenGaz qui est également un consortium traverse une crise née du fait que le gestionnaire en intelligence avec l’actionnaire majoritaire ont détourné les fonds de la société pour des objectifs autre que ceux sociaux. Nous reviendrons bientôt sur ce dossier dans nos prochaines parutions.

Marcel Zoumenou / Le Patriote

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

21 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN




Le CNIN désactive près de 600 comptes Facebook et TikTok


21 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Centre National d’Investigations Numériques (CNIN) a désactivé au (...)
Lire la suite

Les redevances à la portée des usagers (W. L. Houngbédji)


21 juin 2024 par Ignace B. Fanou
Dans la matinée de ce vendredi 21 Juin 2024, le Porte-parole du (...)
Lire la suite

Le Bénin distingué pour ses services fournis aux pèlerins


21 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Royaume d’Arabie saoudite a décerné à la République du Bénin le (...)
Lire la suite

La BOAD appuie la CDC Bénin à hauteur de 30 milliards FCFA, à travers (...)


20 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
La directrice générale de la Caisse des Dépôts et Consignations du (...)
Lire la suite

Un journaliste animateur inhumé le 26 prochain


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le journaliste animateur Raoul Fabiyi alias Woutou Woutou sera inhumé (...)
Lire la suite

Les agents de l’Etat bénéficient de la pension dès le premier mois


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Plus de dossiers d’admission à la retraite pour les agents de l’Etat (...)
Lire la suite

Le Parlement adopte une nouvelle loi sur la CBDH


20 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les députés de la 9e législature ont adopté en session plénière (...)
Lire la suite

LEURS OIGNONS


20 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Voici les horaires réaménagés dans les marchés urbains


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
L’Agence nationale de gestion des marchés (ANaGeM) a procédé au (...)
Lire la suite

Liste des enseignants retenus pour la correction du BEPC


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
La liste des enseignants retenus pour la correction du Brevet (...)
Lire la suite

Les grandes décisions du Conseil des ministres


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi 19 juin 2024, sous la (...)
Lire la suite

Le récapitulatif des résultats de Loto 5/90 du Mardi 18 Juin 2024.


18 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
La LNB S.A vous donne le récapitulatif des résultats de Loto 5/90 du (...)
Lire la suite

« Le marché Dantokpa appelé à disparaître » Dg ANaGeM


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le grand marché de Dantokpa situé à Cotonou est appelé à disparaitre. (...)
Lire la suite

55 plaquettes de cannabis saisies à Nikki


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La Police républicaine a procédé à la saisie de 55 plaquettes de (...)
Lire la suite

Un militaire jugé pour cybercriminalité


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Accusé d’escroquerie via internet, un jeune militaire a comparu, (...)
Lire la suite

18 mois de prison avec sursis pour les 3 Nigériens arrêtés à Sèmè-Podji


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite

La décision de la Cour sur la nomination de Ministres Conseillers


17 juin 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La Cour constitutionnelle a rendu sa décision suite aux recours (...)
Lire la suite

Un présumé trafiquant d’ivoires arrêté avec deux défenses


17 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Un présumé trafiquant arrêté en flagrant délit de détention, de (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires