24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.info Webzine, Quotidien Béninois indépendant, d'analyses et d'information en ligne Tue, 31 Jan 2023 11:30:14 +0100 fr-FR hourly 1 Spip 24 Heures au Bénin http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L144xH116/siteon0-3bdcd.png?1675121160 https://www.24haubenin.info 116 144 Nadine Okoumassou reçoit un message de Yayi aux Béninois http://24haubenin.bj/?Nadine-Okoumassou-recoit-un-message-de-Yayi-aux-Beninois http://24haubenin.bj/?Nadine-Okoumassou-recoit-un-message-de-Yayi-aux-Beninois Sun, 29 Jan 2023 19:59:28 +0100 fr Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>L'activiste politique et membre du parti d'opposition Les Démocrates, Nadine Okoumassou a été reçue, samedi 28 janvier 2023, au domicile de l'ex président Boni Yayi. <br class='autobr' /> L'ancien président du Bénin Boni Yayi demande au « peuple béninois, de ne jamais désespérer car le Saint-Esprit est capable de tout », a écrit Nadine Okoumassou, membre du parti d'opposition Les Démocrates, samedi 28 janvier 2023, à l'issue d'une visite au domicile de l'ex président du Bénin et président d'honneur du parti Les Démocrates. <br class='autobr' /> Boni (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH130/nadine_yayi-a5175.jpg?1675121162' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='130' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>L'activiste politique et membre du parti d'opposition Les Démocrates, Nadine Okoumassou a été reçue, samedi 28 janvier 2023, au domicile de l'ex président Boni Yayi.</strong></p> <p>L'ancien président du Bénin Boni Yayi demande au « peuple béninois, de ne jamais désespérer car le Saint-Esprit est capable de tout », a écrit Nadine Okoumassou, membre du parti d'opposition Les Démocrates, samedi 28 janvier 2023, à l'issue d'une visite au domicile de l'ex président du Bénin et président d'honneur du parti Les Démocrates.<br class='autobr' /> Boni Yayi aurait également conseillé Nadine Okoumassou de poursuivre sa « noble » lutte, selon l'activiste politique.<br class='autobr' /> Nadine Okoumassou a été libérée de prison et placée sous convocation judiciaire depuis juillet 2022 dans le cadre des violences de la période de l'élection présidentielle d'avril 2022.<br class='autobr' /> M. M.</p></div> L'invalidation de sièges de députés UPR demandée par GOLOU rejetée http://24haubenin.bj/?L-invalidation-de-sieges-de-deputes-UPR-demandee-par-GOLOU-rejetee http://24haubenin.bj/?L-invalidation-de-sieges-de-deputes-UPR-demandee-par-GOLOU-rejetee Sun, 29 Jan 2023 19:58:35 +0100 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Le recours en reformation des résultats de l'élection législative du 08 janvier 2023 dans 11 e circonscription électorale (CE), et en invalidation des sièges attribués à Richard ALLOSSOHOUN, et Gisèle SEWADE, tous deux candidats déclarés élus sur la liste du parti Union Progressiste le Renouveau (UPR) dans ladite circonscription a été rejeté par la Cour constitutionnelle. La haute juridiction à travers la décision EL 23-009 du 26 janvier 2023, a observé que le requérant, Emmanuel GOLOU, candidat sur la (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH150/emmanuel-golou-51a48.jpg?1675121162' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='150' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le recours en reformation des résultats de l'élection législative du 08 janvier 2023 dans 11 e circonscription électorale (CE), et en invalidation des sièges attribués à Richard ALLOSSOHOUN, et Gisèle SEWADE, tous deux candidats déclarés élus sur la liste du parti Union Progressiste le Renouveau (UPR) dans ladite circonscription a été rejeté par la Cour constitutionnelle. La haute juridiction à travers la décision EL 23-009 du 26 janvier 2023, a observé que le requérant, Emmanuel GOLOU, candidat sur la liste du parti Bloc Républicain (BR) dans la même circonscription électorale, n'apporte pas la preuve que le démarrage prématuré (06h) du scrutin au poste de vote №1 à l'EPP de Dagoudihoué, dans le village de Sawamey Houéyiho, a entraîné le bourrage d'urne, et que mention n'en a pas été faite procès verbal.</p> <p>Lire la décision de la Cour constitutionnelle</strong></p> <!--[if !IE]><!--><iframe src="spip.php?page=pdfjs&id_document=19092" width="490" height="600" class="spip_document_19092 lecteurpdf lecteufpdf-19092 spip_documents" name="pdf_19092" allowfullscreen></iframe><!--<![endif]--> <!--[if IE]><iframe src="IMG/pdf/decision_el_23-009_du_26-01-2023.pdf" width="490" height="600" class="spip_document_19092 lecteurpdf lecteufpdf-19092 spip_documents" name="pdf_19092" allowfullscreen></iframe><![endif]--></div> L'invalidation de l'élection de Nicaise FAGNON rejetée http://24haubenin.bj/?L-invalidation-de-l-election-de-Nicaise-FAGNON-rejetee http://24haubenin.bj/?L-invalidation-de-l-election-de-Nicaise-FAGNON-rejetee Sun, 29 Jan 2023 19:56:51 +0100 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>La Cour constitutionnelle a rendu sa décision sur la demande en invalidation du siège de Nicaise FAGNON dans la 9e circonscription électorale (CE). La haute juridiction à travers la décision EL 23-008 du 26 janvier 2023 a rejeté la requête de Dossou Cyr ZOMAHOUN, candidat titulaire sur la liste du parti Les Démocrates. <br class='autobr' /> Le tableau récapitulatif du scrutin du 08 janvier 2023 dans la commune de Dassa-Zoumè, produit par le requérant selon la décision de la Cour, ne comporte aucun timbre indiquant sa (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH97/img-20230107-wa0055-3-196eb.jpg?1675121162' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='97' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>La Cour constitutionnelle a rendu sa décision sur la demande en invalidation du siège de Nicaise FAGNON dans la 9e circonscription électorale (CE). La haute juridiction à travers la décision EL 23-008 du 26 janvier 2023 a rejeté la requête de Dossou Cyr ZOMAHOUN, candidat titulaire sur la liste du parti Les Démocrates. <br class='autobr' /> Le tableau récapitulatif du scrutin du 08 janvier 2023 dans la commune de Dassa-Zoumè, produit par le requérant selon la décision de la Cour, ne comporte aucun timbre indiquant sa provenance. La haute juridiction a également observé qu'il ne porte pas la signature des agents électoraux, et que l'estampillage dénoncé de lots de bulletins unique par le chef d'arrondissement de Bantè n'a pas été porté au procès verbal de déroulement du scrutin.</p> <p>Lire l'intégralité de la décision de la Cour</strong></p> <!--[if !IE]><!--><iframe src="spip.php?page=pdfjs&id_document=19086" width="490" height="600" class="spip_document_19086 lecteurpdf lecteufpdf-19086 spip_documents" name="pdf_19086" allowfullscreen></iframe><!--<![endif]--> <!--[if IE]><iframe src="IMG/pdf/decision_el_23-008_du_26-01-2023.pdf" width="490" height="600" class="spip_document_19086 lecteurpdf lecteufpdf-19086 spip_documents" name="pdf_19086" allowfullscreen></iframe><![endif]--></div> La Cour rejette la demande d'invalidation du siège de Armand GANSE http://24haubenin.bj/?La-Cour-rejette-la-demande-d-invalidation-du-siege-de-Armand-GANSE http://24haubenin.bj/?La-Cour-rejette-la-demande-d-invalidation-du-siege-de-Armand-GANSE Sun, 29 Jan 2023 15:23:28 +0100 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Par décision EL 23-007 du 26 janvier 2023, la Cour constitutionnelle a rejeté la requête de Erasme Raoul GLESSOUGBE, candidat titulaire sur la liste du parti Les Démocrates dans la 23e circonscription électorale contre l'élection de Armand GANSE. Le requérant selon la décision de la Cour, justifie ses dénonciations par un constat d'huissier et des photos, au lieu de preuves legales pour étayer ses prétentions. <br class='autobr' /> Lire l'intégralité de la décision de la (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH100/img-20230103-wa0048-2-06b33.jpg?1675121163' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='100' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Par décision EL 23-007 du 26 janvier 2023, la Cour constitutionnelle a rejeté la requête de Erasme Raoul GLESSOUGBE, candidat titulaire sur la liste du parti Les Démocrates dans la 23e circonscription électorale contre l'élection de Armand GANSE. Le requérant selon la décision de la Cour, justifie ses dénonciations par un constat d'huissier et des photos, au lieu de preuves legales pour étayer ses prétentions. </strong></p> <p><strong>Lire l'intégralité de la décision de la Cour</strong></p> <!--[if !IE]><!--><iframe src="spip.php?page=pdfjs&id_document=19074" width="490" height="600" class="spip_document_19074 lecteurpdf lecteufpdf-19074 spip_documents" name="pdf_19074" allowfullscreen></iframe><!--<![endif]--> <!--[if IE]><iframe src="IMG/pdf/decision_el_23-007_du_26-07-2023.pdf" width="490" height="600" class="spip_document_19074 lecteurpdf lecteufpdf-19074 spip_documents" name="pdf_19074" allowfullscreen></iframe><![endif]--></div> Vers le rejet des recours déposés à la Cour http://24haubenin.bj/?Vers-le-rejet-des-recours-deposes-a-la-Cour http://24haubenin.bj/?Vers-le-rejet-des-recours-deposes-a-la-Cour Fri, 27 Jan 2023 07:11:45 +0100 fr F. Aubin Ahéhéhinnou <p>La Cour constitutionnelle a examiné jeudi 26 janvier 2023, les différents recours enregistrés dans le cadre du scrutin législatif du 08 janvier 2023. Au terme des exposés sur les 07 dossiers, aucun recours selon le rapporteur de la Cour, ne pourrait aboutir à l'invalidation du siège d'un député proclamé élu. <br class='autobr' /> Les différents recours enregistrés dans le cadre de l'élection législative du 08 janvier 2023 ont été examinés jeudi 26 janvier à la Cour constitutionnelle. Au terme des débats, aucun recours selon le (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH97/img-20230107-wa0055-2-93c31.jpg?1675121623' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='97' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>La Cour constitutionnelle a examiné jeudi 26 janvier 2023, les différents recours enregistrés dans le cadre du scrutin législatif du 08 janvier 2023. Au terme des exposés sur les 07 dossiers, aucun recours selon le rapporteur de la Cour, ne pourrait aboutir à l'invalidation du siège d'un député proclamé élu.</strong></p> <p>Les différents recours enregistrés dans le cadre de l'élection législative du 08 janvier 2023 ont été examinés jeudi 26 janvier à la Cour constitutionnelle. Au terme des débats, aucun recours selon le rapporteur de la haute juridiction n'aboutirait à l'invalidation du siège d'un député déclaré élu selon les résultats proclamés. <br class='autobr' /> Au sujet de l'invalidation de l'élection de Viwagnon Jean M. ZANNOU, et Nestor NOUTAI, la haute juridiction reproche aux plaignants d'avoir fourni des conclusions d'huissiers qui n'étaient pas sur le terrain. <br class='autobr' /> Pour ce qui concerne l'élection de Armand GANSE attaquée par Erasme GLESSOUGBE dans la 23e circonscription électorale (CE), la Cour reproche au plaignant de n'avoir pas fourni de feuilles de dépouillement ni de procès verbal comme preuves. <br class='autobr' /> Le recours de Dossou C. R. ZOMAHOUN pour l'invalidation du siège de Nicaise FAGNON selon le rapporteur de la Cour, ne pourrait avoir un avis favorable. La haute juridiction relève l'absence de preuves legales en ce qui concerne les allégations de fraude électorale. <br class='autobr' /> Sur le 6e recours formulé par Emmanuel GOLOU du Bloc Républicain (BR) pour l'invalidation des sièges de Richard ALLOSSOHOUN et Gisèle SEWADE, tous deux élus sur la liste UPR dans la 11e circonscription électorale, les accusations de fraude électorale selon le rapporteur de la Cour, n'ont pas été portées aux procès verbaux. Le requérant selon le rapporteur, n'a pas apporté la preuve que le démarrage du vote à 06h a causé le bourrage des urnes. <br class='autobr' /> Enfin, le recours de Aimée GNONLONFOUN, candidate du parti Les Démocrates dans la 19e CE pour l'invalidation du siège de Cécile AHOUMENOU, déclarée élue sur la liste UPR au poste de candidature exclusivement réservée aux femmes ne pourrait prospérer. La Cour reproche à la plaignante, l'absence de preuves legales. Pas de procès verbal ni de feuilles de dépouillement, fait observer le rapporteur. <br class='autobr' /> La décision finale de la Cour constitutionnelle sur les différents recours est attendue dans les heures à venir.</p> <p>F. A. A.</p></div> Ces candidats déclarés élus mais visés par des recours http://24haubenin.bj/?Ces-candidats-declares-elus-mais-vises-par-des-recours http://24haubenin.bj/?Ces-candidats-declares-elus-mais-vises-par-des-recours Wed, 25 Jan 2023 14:28:58 +0100 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>GNONLONFOUN G. Aimée, candidate sur la liste du parti Les Démocrates (LD) à l'élection législative du 08 janvier 2023 conteste l'élection de Cécile AHOUMENOU au poste de candidature exclusivement réservée aux femmes sur la liste du parti Union Progressiste le Renouveau (UPR) dans la 19e circonscription électorale. Elle a déposé un recours à la Cour constitutionnelle vendredi 20 janvier 2023. <br class='autobr' /> Le parti Les Démocrates, principale formation politique opposée au régime du président Patrice TALON conteste les (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH150/sieges_contestes-f21a3.jpg?1675121623' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='150' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>GNONLONFOUN G. Aimée, candidate sur la liste du parti Les Démocrates (LD) à l'élection législative du 08 janvier 2023 conteste l'élection de Cécile AHOUMENOU au poste de candidature exclusivement réservée aux femmes sur la liste du parti Union Progressiste le Renouveau (UPR) dans la 19e circonscription électorale. Elle a déposé un recours à la Cour constitutionnelle vendredi 20 janvier 2023.</strong></p> <p>Le parti Les Démocrates, principale formation politique opposée au régime du président Patrice TALON conteste les résultats proclamés par la Commission électorale nationale autonome (CENA), et confirmés par la Cour constitutionnel. Outre le recours en invalidation du siège de Benoît DEGLA dans la 10e circonscription électorale, et pour lequel le verdict de la Cour constitutionnelle est attendu jeudi 26 janvier 2023, le parti a déposé plusieurs autres recours contre l'élection de certains candidats. C'est le cas de la vice-présidente de la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC). GNONLONFOUN G. Aimée conteste l'élection de Cécile AHOUMENOU. Un recours est déposé à la Cour constitutionnelle. <br class='autobr' /> En dehors de la vice-présidente de la HAAC et l'ancien ministre Benoît DEGLA, le maire de Dassa-Zoumè, Nicaise FAGNON selon nos sources, est également visé. Un recours est introduit à la Cour pour l'invalidation de son élection. <br class='autobr' /> Au niveau de la 6e circonscription électorale, la formation politique de l'opposition demande l'invalidation de deux sièges. Il s'agit selon nos sources, de Viwagnon Jean M. ZANNOU, Nestor NOUTAI, respectivement 3e et 4e titulaires, et déclarés élus sur la liste UPR. Dans cette circonscription, l'UPR selon les résultats obtient 05 sièges, Les Démocrates 02 sièges, et le Bloc Républicain, 01 sièges. <br class='autobr' /> Selon les résultats définitifs de l'élection législative du 08 janvier, l'Union Progressiste le Renouveau arrive en tête avec 53 députés, suivi du Bloc Républicain (BR) 28 députés, et des Démocrates, 28 députés. <br class='autobr' /> Après la publication de ces résultats par la Cour constitutionnelle, le président du parti Les Démocrates, Eric HOUNDETE par un recours demande à la Cour d'enjoindre à la Commission électorale nationale autonome, de lui donner copies des procès-verbaux de compilation des résultats du scrutin du 08 janvier 2023. Une requête qui n'a pas prospéré devant la haute juridiction.</p> <p>F. A. A.</p></div> Voici comment les groupes parlementaires vont se constituer http://24haubenin.bj/?Voici-comment-les-groupes-parlementaires-vont-se-constituer http://24haubenin.bj/?Voici-comment-les-groupes-parlementaires-vont-se-constituer Wed, 25 Jan 2023 11:55:58 +0100 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Les 109 députés élus au terme de l'élection législative du 08 janvier 2023 entrent en fonction le 12 février 2023. Deux principales réformes introduites dans le Règlement intérieur de l'Assemblée nationale seront mises en application à partir de la 9e législature. <br class='autobr' /> Les députés de la 8e législature ont modifié le 14 juillet 2020, certaines dispositions du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale. Celles-ci ont trait aux conditions et modalités de constitution des groupes parlementaires, et au siège des (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH84/2926c0cb-1d49-4236-887a-6fd4edb42953_w1200_r1-2-a3dac.jpg?1675121623' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='84' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Les 109 députés élus au terme de l'élection législative du 08 janvier 2023 entrent en fonction le 12 février 2023. Deux principales réformes introduites dans le Règlement intérieur de l'Assemblée nationale seront mises en application à partir de la 9e législature.</strong></p> <p>Les députés de la 8e législature ont modifié le 14 juillet 2020, certaines dispositions du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale. Celles-ci ont trait aux conditions et modalités de constitution des groupes parlementaires, et au siège des députés suppléants. <br class='autobr' /> Selon les dispositions de l'article 24.1 du Règlement intérieur, « les députés s'organisent en groupe parlementaire par parti politique représenté à l'Assemblée nationale. Les députés d'un même parti politique représenté à l'Assemblée nationale ne peuvent se constituer qu'en un seul groupe parlementaire ». On retient selon la réforme que les députés issus d'un même parti politique, quel que soit leur nombre au parlement, ne peuvent se constituer qu'en un seul groupe parlementaire. Il n'est plus possible aux députés provenant de diverses formations politiques comme par le passé, de se mettre ensemble, pour constituer un groupe parlementaire. Les groupes parlementaires ainsi constitués doivent comporter au moins 10% de l'effectif total des députés, stipule le même article. Avec la 9e législature composée de 109 députés, il faudra au moins 11 députés pour constituer un groupe parlementaire. Les partis Union Progressiste le Renouveau (UPR), le Bloc Républicain (BR), et Les Démocrates (LD) étant les seuls à lever des sièges à la dernière législative, l'on aura selon la réforme, trois groupes parlementaires au cours de la 9e législature. <br class='autobr' /> L'article 24.4 dispose par ailleurs que « les députés qui ne veulent ou qui ne peuvent appartenir à aucun groupe parlementaire peuvent s'apparenter à un groupe de leur choix, avec l'agrément du bureau de ce groupe ». <br class='autobr' /> L'autre réforme introduite par la 8e législature pour le fonctionnement de l'institution parlementaire, est relative à la suppléance d'un député promu à une autre fonction incompatible avec celle parlementaire. Avec l'article 92 nouveau de la Constitution modifiée par la loi n°2019-40 du 7 novembre 2019, « tout député nommé à une fonction publique nationale ou appelé à une mission nationale ou internationale, incompatible avec l'exercice de son mandat parlementaire, suspend d'office celui-ci. Sa suppléance cesse à sa demande ». Ainsi, un député suppléant appelé à remplacer le titulaire du siège promu par exemple à une fonction ministérielle ou autre, doit se préparer à partir à tout moment dès que ce dernier va revenir pour reprendre sa place à l'hémicycle.</p></div> La Cour déboute le parti Les Démocrates http://24haubenin.bj/?La-Cour-deboute-le-parti-Les-Democrates http://24haubenin.bj/?La-Cour-deboute-le-parti-Les-Democrates Sat, 21 Jan 2023 20:10:45 +0100 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Au terme d'une audience spéciale samedi 21 janvier 2023, la Cour constitutionnelle a vidé les recours enregistrés dans le cadre de l'élection législative du dimanche 08 janvier 2023. La haute juridiction après examen, a débouté le parti Les Démocrates, formation politique de l'opposition radicale au régime du président Patrice TALON. <br class='autobr' /> Par décision EL 23-003 du 21 janvier 2023, la Cour constitutionnelle a rejeté la requête du parti Les Démocrates. Le président du parti, Éric HOUNDÉTÉ formule un recours aux (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH95/img-20221118-wa0029-a82c8.jpg?1675121623' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='95' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Au terme d'une audience spéciale samedi 21 janvier 2023, la Cour constitutionnelle a vidé les recours enregistrés dans le cadre de l'élection législative du dimanche 08 janvier 2023. La haute juridiction après examen, a débouté le parti Les Démocrates, formation politique de l'opposition radicale au régime du président Patrice TALON.</strong></p> <p>Par décision EL 23-003 du 21 janvier 2023, la Cour constitutionnelle a rejeté la requête du parti Les Démocrates. Le président du parti, Éric HOUNDÉTÉ formule un recours aux fins d'enjoindre à la Direction générale des élections de lui communiquer copies des procès-verbaux de compilation des résultats des législatives du 08 janvier 2023. <br class='autobr' /> La requête selon la décision de la Cour, a été déclarée irrecevable. <br class='autobr' /> Pour ce qui concerne le recours en invalidation du siège de Comlan Bénoît DEGLA, formulé par Moussa RAFIOU, candidat sur la liste du parti Les Démocrates, le rapport de la haute juridiction sera lu jeudi prochain.</p> <p><strong>Lire l'intégralité de la décision de la Cour constitutionnelle</strong></p> <!--[if !IE]><!--><iframe src="spip.php?page=pdfjs&id_document=18875" width="490" height="600" class="spip_document_18875 lecteurpdf lecteufpdf-18875 spip_documents" name="pdf_18875" allowfullscreen></iframe><!--<![endif]--> <!--[if IE]><iframe src="IMG/pdf/decision_el_23-003_du_21-01-2023.pdf" width="490" height="600" class="spip_document_18875 lecteurpdf lecteufpdf-18875 spip_documents" name="pdf_18875" allowfullscreen></iframe><![endif]--></div> Une réunion de destitution au MPL vire en altercation http://24haubenin.bj/?Une-reunion-de-destitution-au-MPL-vire-en-altercation http://24haubenin.bj/?Une-reunion-de-destitution-au-MPL-vire-en-altercation Thu, 19 Jan 2023 22:44:52 +0100 fr Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Une réunion de destitution du président du parti d'opposition Mouvement populaire de libération (MPL) ce jeudi 19 janvier 2023 s'est terminée par une bagarre. <br class='autobr' /> Le parti Mouvement populaire de libération (MPL) est en crise au lendemain des élections législatives du 8 janvier dernier. Les responsables du parti se sont réunis ce jeudi 19 janvier 2023 pour la destitution du président du parti accusé de gestion opaque des fonds alloués au MPL par des partenaires dans le cadre de la participation du parti aux (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH86/experience-tebe-mpl-4d59a.jpg?1675121623' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='86' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Une réunion de destitution du président du parti d'opposition Mouvement populaire de libération (MPL) ce jeudi 19 janvier 2023 s'est terminée par une bagarre.</strong></p> <p>Le parti Mouvement populaire de libération (MPL) est en crise au lendemain des élections législatives du 8 janvier dernier.<br class='autobr' /> Les responsables du parti se sont réunis ce jeudi 19 janvier 2023 pour la destitution du président du parti accusé de gestion opaque des fonds alloués au MPL par des partenaires dans le cadre de la participation du parti aux élections législatives.<br class='autobr' /> La réunion a viré en une altercation entre les membres frondeurs et les soutiens du président du MPL, Expérience Tèbè. Dans une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux, les protagonistes se disputaient dans la salle de réunion et étaient prêts à se battre.<br class='autobr' /> Selon les informations le président Expérience Tèbè a été destitué par le directoire national du parti assisté par huissier conformément aux textes qui régissent le parti que se réclame de l'opposition. Un comité de crise de 7 membres aurait été mis en place en vue d'organiser le congrès extraordinaire du MPL dans trois mois.<br class='autobr' /> Une information que dément Expérience Tèbè, président du parti MPL<br class='autobr' /> M. M.</p></div> TALON consulte sa majorité le weekend prochain http://24haubenin.bj/?TALON-consulte-sa-majorite-le-weekend-prochain http://24haubenin.bj/?TALON-consulte-sa-majorite-le-weekend-prochain Thu, 19 Jan 2023 22:00:00 +0100 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Le Chef de l'Etat Patrice TALON entame dès samedi 21 janvier 2023, une consultation avec les deux grands blocs de la mouvance présidentielle ; l'Union Progressiste le Renouveau (UPR) et le Bloc Républicain (BR). La rencontre qui intervient quelques jours après les résultats de l'élection législative vise à définir un nouvel accord de législature avec les deux formations politiques. <br class='autobr' /> A partir du samedi 21 janvier 2023, le président TALON rencontre certains partis politiques. Il va recevoir tour à tour le (...)</p> - <a href="http://24haubenin.bj/?-Politique-" rel="directory">Politique</a> / <a href="http://24haubenin.bj/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='http://24haubenin.bj/local/cache-vignettes/L150xH78/patrice-talon-1-a2375.jpg?1675121623' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='78' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le Chef de l'Etat Patrice TALON entame dès samedi 21 janvier 2023, une consultation avec les deux grands blocs de la mouvance présidentielle ; l'Union Progressiste le Renouveau (UPR) et le Bloc Républicain (BR). La rencontre qui intervient quelques jours après les résultats de l'élection législative vise à définir un nouvel accord de législature avec les deux formations politiques.</strong></p> <p>A partir du samedi 21 janvier 2023, le président TALON rencontre certains partis politiques. Il va recevoir tour à tour le Bloc Républicain et l'Union Progressiste le Renouveau, deux grands partis de la mouvance présidentielle ayant réussi à lever des sièges à l'élection législative du 08 janvier 2023. <br class='autobr' /> Cette rencontre selon nos sources, permettra au Chef de l'Etat de définir d'une part, un nouvel accord de législature, et de faire le libre arbitre dans sa famille politique sur les positionnements au sein du bureau de l'assemblée nationale d'autre part. Il s'agira de faire en sorte que dans le cadre des tractations pour le contrôle du perchoir, qu'il y ait une unicité d'action au sein de ces deux grandes formations politiques qui ont accompagné et soutenu le chef de l'Etat depuis son premier mandat. <br class='autobr' /> Seuls représentés de la 8e législature, ils ont révisé pour la première fois de l'histoire, la constitution du Bénin. Le Code électorale, et la discrimination positive en faveur des femmes pour les élections législatives (01 femme par circonscription électorale pour 24 femmes au moins à l'Assemblée nationale), les infractions à raison du genre, etc, sont entre autres les lois votées par la 8e législature. <br class='autobr' /> A l'occasion de son message sur l'état de la nation en décembre dernier, le président de la République a témoigné de leur soutien dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme sur la revalorisation des salaires des travailleurs. <br class='autobr' /> Selon les résultats publiés par la Commission électorale nationale autonome (CENA), et confirmés par la Cour constitutionnelle, ces deux partis de la mouvance présidentielle totalisent 81 sièges (53 pour l'UPR, et 28 pour le BR) au terme de l'élection du 08 janvier 2023. Ils sont suivis du parti Les Démocrates avec 28 sièges. <br class='autobr' /> L'installation des députés de la 9e législature est prévue pour le 12 février prochain.</p> <p>F. A. A.</p></div>