vendredi, 19 avril 2024 -

915 visiteurs en ce moment

Les journalistes du monde entier unis pour le journalisme de paix face aux défis d’une situation internationale instable




Le 17 février, l’organisation internationale pour la paix Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light (HWPL) a organisé un événement en ligne auquel ont participé environ 160 journalistes de 49 pays dont la France. Cette année, l’atelier international de HWPL sur le journalisme de paix a marqué la publication de son deuxième journal, "Peace Journalism Studies", produit en coopération avec 9 journalistes du monde entier.
Avec pour thème "La perspective des médias sur la résolution des conflits", cet événement visait à partager les idées du journalisme pour la paix, à faire entendre la voix collective du réseau international des médias pour la paix et à suggérer des plans d’action futurs pour inciter les habitants de la planète à avoir la paix à l’esprit. Parmi les contributeurs, six orateurs ont prononcé des discours sur le rôle des médias dans la construction de la paix, les questions liées à la paix, le journalisme pour la paix et la sécurité mondiale.

Innocent Yuh, coordinateur régional de l’Association camerounaise des professionnels des médias (CAMP) pour la région du Sud-Ouest du Cameroun, a souligné la nécessité d’un débat sur le journalisme de paix. "En naviguant dans la tapisserie délicate des conflits et des discordes, le journalisme de paix apparaît comme un phare de clarté, un instrument d’empathie et un catalyseur de changements significatifs. Le journalisme de paix se déploie comme un conduit pour un dialogue ouvert, fournissant des plateformes pour des perspectives variées, et cultivant un engagement profond avec la nature multidimensionnelle du conflit et de la résolution", a-t-il déclaré.

Ihor Shevyrov, journaliste et avocat ukrainien, a attiré l’attention des participants sur le rôle du journalisme de paix dans la création d’une base pour la résolution du conflit. "La guerre en Ukraine menace l’ensemble de la sécurité mondiale. Il convient également de souligner que les États ne sont pas les seuls "acteurs" influents dans le renforcement de la sécurité mondiale. C’est aussi l’intérêt de la société civile et de ses institutions. Le journalisme de paix aide à établir des communications entre les parties en conflit", a-t-il déclaré.

Lok Bahadur Chaudhary, fondateur et éditeur de Hamarpahura.com, a proposé une approche pratique de la construction de la paix par les journalistes : "Nous ne nous contentons pas de sensibiliser les gens, nous les incitons aussi à s’engager activement dans la recherche de la paix, accélérant ainsi l’avènement d’un monde pacifique". La couverture régulière des événements mondiaux en faveur de la paix devrait être une activité mensuelle dans chaque pays".

En ce qui concerne le rôle positif des médias sociaux pour la construction de la paix, Oral Ofori, fondateur de TheAfricanDream Company, a déclaré : "Les médias sociaux permettent à des personnes de cultures et d’horizons différents de communiquer directement les unes avec les autres. Les interactions sur ces plateformes numériques, lorsqu’elles sont utilisées de manière positive, peuvent favoriser l’émergence d’une communauté mondiale qui œuvre collectivement en faveur de la paix et de la compréhension mutuelle. Les rapports ont attiré l’attention sur des conflits qui, autrement, seraient passés inaperçus ou n’auraient pas été signalés".

"D’ici 2022, 60 % du public estime que les informations qu’il reçoit sont biaisées, voire désinformées. Dans sa signification et ses principes, le journalisme de paix est une pratique journalistique qui vise à minimiser les conflits, à promouvoir le dialogue et à contribuer à la construction de la paix dans la société. HWPL est la seule organisation internationale non gouvernementale qui appelle tous les médias à promouvoir la paix", a déclaré Rana Setiawan, journaliste en chef de l’agence de presse islamique Mira (MINA).

L’organisation hôte, HWPL, est globalement engagée dans des initiatives non seulement dans le journalisme, mais aussi dans l’éducation à la paix, le dialogue interreligieux, les activités pour les jeunes et les femmes, et l’établissement d’un droit international pour la paix. Alors que HWPL continue à défendre le journalisme de paix, l’événement résonne comme un appel à un effort médiatique, exhortant tous les médias à assumer leur rôle dans la promotion d’un monde uni dans la poursuite d’une paix durable.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

22 février 2024 par Judicaël ZOHOUN




Le Bénin inaugure son pavillon à la Biennale de Venise


19 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin est bel et bien présent à la 60e exposition internationale (...)
Lire la suite

Le déploiement de 2000 soldats béninois en Haïti se précise


19 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Dans le cadre de la Mission multinationale de soutien à la sécurité (...)
Lire la suite

PMU, Loto Star et Loto Fortune font 8 nouveaux millionnaires


18 avril 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La Loterie Nationale du Bénin (LNB S.A) a encore fait de nouveaux (...)
Lire la suite

Un homme tué dans une opération de répression


18 avril 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Un homme a été tué dans la soirée de ce mercredi 17 avril 2024, à PK (...)
Lire la suite

Un homme tue son ami et l’enterre chez lui


17 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé, lundi 15 avril 2023, au (...)
Lire la suite

Un camion écrase une jeune fille sur le pont de Tokpa


17 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Ce mardi 16 avril 2024, une jeune fille a été tuée dans un accident (...)
Lire la suite

Il bat une jeune fille et se retrouve en prison


16 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une affaire violence basée sur le genre a été examinée à l’audience (...)
Lire la suite

Des jeunes poursuivis pour vol et recel de biens volés


16 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Deux jeunes hommes ont comparu mardi 16 avril 2024, à l’audience (...)
Lire la suite

La production de l’ananas au Bénin en croissance régulière


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
La production de l’ananas est en croissance régulière au Bénin selon (...)
Lire la suite

Un commissaire d’arrondissement de Cotonou limogé suite à un excès de zèle


15 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Pour une affaire d’excès de zèle de l’un de ses agents, un (...)
Lire la suite

Un vibrant hommage rendu à Dr Barnabé Laye


15 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le médecin, poète et romancier Barnabé Laye, décédé le 3 avril (...)
Lire la suite

ANaGeM alerte sur de fausses réservations d’espace


15 avril 2024 par Marc Mensah
L’Agence Nationale de Gestion des Marchés (ANaGeM) appelle les (...)
Lire la suite

Policiers et civils devant le procureur ce lundi


14 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les agents de la police républicaine, auteurs de la bavure policière (...)
Lire la suite

La SGDS et les fidèles catholiques s’associent pour assainir les (...)


14 avril 2024 par Marc Mensah
L’église Sainte Rita de Cotonou a marqué les 40 ans de présence du (...)
Lire la suite

Un corps sans vie découvert à Hindé


13 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Ce samedi 13 avril 2024 au quartier Hindé dans la ville de Cotonou, (...)
Lire la suite

Un militaire jugé pour vol d’essence de contrebande


12 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite

Deux jeunes arrêtés pour avoir simulé leur enlèvement


12 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
A Djougou, ville située dans le Nord-Ouest du Bénin, deux jeunes (...)
Lire la suite

Le déguerpissement à la plage de Fidjrossè a démarré


12 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Après la phase de sensibilisation qui a duré plusieurs mois, les (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires