samedi, 22 juin 2024 -

792 visiteurs en ce moment

Campagne pour les élections européennes

Claudine A. Prudencio exprime son opposition à la risée raciste




La présidente du parti La Renaissance nationale (RN), Claudine Afiavi Prudencio à travers une publication, a opiné sur la critique du Rassemblement nationale de Marine Le Pen et de Jordan Bardella, devenue un thème récurrent chez les autres partis politiques en France, à l’occasion des récentes élections européennes. Bien qu’étant opposée aux discours racistes, elle a, en tant que féministe œuvrant dans des réseaux internationaux de féministes non extrémistes, réitéré son soutien à Marine Le Pen, « une voix importante dans le paysage politique français ». « Le combat pour l’égalité des sexes et la représentation féminine dans toutes les sphères de la société inclut la reconnaissance et le respect des femmes en politique, indépendamment de leur affiliation partisane », a souligné Claudine Prudencio.

Lire l’intégralité du message de la présidente de la RN
Les récentes élections européennes ont montré que la critique du Rassemblement National (RN), de Marine Le Pen et de Jordan Bardella est devenue un thème récurrent chez les autres partis politiques en France. Cependant, il est essentiel de se demander si cette stratégie est vraiment productive.
Pourquoi ne pas plutôt se concentrer sur le travail de terrain, présenter et défendre avec conviction leurs projets pour les législatives des 30 juin et 6 juillet 2024 ? Se focaliser uniquement sur la critique du Rassemblement National à la télévision ne fera pas avancer les choses. Les citoyens attendent des propositions concrètes et des actions palpables qui répondent à leurs préoccupations quotidiennes.
Il est temps de rediriger les efforts vers des campagnes constructives et engageantes, en se rapprochant des électeurs et en démontrant la valeur ajoutée des programmes proposés. Cela pourrait non seulement renforcer la crédibilité des partis, mais aussi offrir une alternative solide et visionnaire face aux défis actuels.
En ma qualité de femme et de féministe œuvrant dans des réseaux internationaux de féministes non extrémistes, je prends la défense de Marine Le Pen. En tant que figure politique féminine, elle représente une voix importante dans le paysage politique français. Le combat pour l’égalité des sexes et la représentation féminine dans toutes les sphères de la société inclut la reconnaissance et le respect des femmes en politique, indépendamment de leur affiliation partisane. Il est crucial de soutenir toutes les femmes qui s’impliquent en politique, car elles ouvrent la voie à une plus grande diversité et à une meilleure représentation des femmes dans les décisions qui affectent notre société.
Cependant, je tiens à affirmer clairement que je rejette fermement toute forme de racisme et de discrimination. Contrairement aux positions de Marine Le Pen, je crois profondément en une société inclusive où chaque individu, quelle que soit son origine, a droit à la dignité, au respect et à l’égalité des chances. Notre force réside dans notre diversité, et il est essentiel de promouvoir l’unité et la solidarité entre toutes les communautés. Ensemble, construisons un avenir fondé sur l’acceptation et le respect mutuel.
La planète appartient à l’humanité et tous les humains doivent se sentir chez eux, quel que soit l’endroit où ils se trouvent.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

11 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou




Un nouveau DG à la tête de l’ABeGIEF


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
L’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers (...)
Lire la suite

8 nominations dans 2 ministères


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres ce mercredi 19 juin 2024, 8 nominations ont (...)
Lire la suite

14 membres dont 3 ministres nommés membres


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
A travers un décret en date du 15 mai 2024, le président Patrice (...)
Lire la suite

Les réalisations du PAG exposées aux populations d’Abomey


27 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
La tournée gouvernementale de reddition de comptes aux populations a (...)
Lire la suite

Un député français risque de perdre son immunité


26 mai 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
En France, le député Herbert Julien-Laferrière risque de perdre son (...)
Lire la suite

Jacques Rolland Amadou, nouveau préfet de la Donga


22 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Un nouveau préfet de la Donga a été nommé, ce mercredi 22 mai 2024, (...)
Lire la suite

Des conseillers veulent destituer le maire de Kandi


10 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Des conseillers communaux de Kandi demandent la tenue d’une session (...)
Lire la suite

La 9e Revue annuelle de l’UEMOA se déroule du 3 au 13 mai


1er mai 2024 par Akpédjé Ayosso
La 9e édition de la revue annuelle des reformes, politiques, (...)
Lire la suite

L’UE renforce son partenariat avec le Bénin


27 avril 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
En visite au Bénin, les 25 et 26 avril 2024, dans le cadre d’une (...)
Lire la suite

La PRMP de Malanville démissionne


19 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
La Personne responsable des marchés publics de la mairie de (...)
Lire la suite

Les grandes décisions de ce mercredi 17 avril


17 avril 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 17 avril 2024, sous (...)
Lire la suite

La 1ère session ordinaire 2024 ouverte à l’Assemblée nationale


15 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
La première session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de (...)
Lire la suite

Les responsables des partis RN et MOELE reçus à la Présidence


10 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le chef de l’Etat Patrice Talon a reçu mardi 09 avril 2024 à son (...)
Lire la suite

Les hauts conseillers s’enquièrent des expériences de la Cour (...)


3 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
A la tête d’une délégation malgache, le haut conseiller Doyen Noelson (...)
Lire la suite

Communiqué de Presse du parti Alliance des Forces Nouvelles (AFN)


1er avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Depuis le 24 mars 2024, une nouvelle ère s’ouvre sur le Sénégal. La (...)
Lire la suite

La loi portant Code électoral promulguée


19 mars 2024 par Marc Mensah
Après le contrôle de constitutionnalité Le président de la (...)
Lire la suite

L’opposition béninoise déjà dans l’esprit du nouveau Code électoral


13 mars 2024 par Marc Mensah
Les partis Les Démocrates ; NFN ; GSR ; MPL et FCBE mettent déjà en (...)
Lire la suite

Les partis politiques deviennent des institutions avec le nouveau (...)


13 mars 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le parlement béninois a adopté, mardi 05 mars 2024, la loi n°2024-13 (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires